– Let the hunger games begin .

Juliette “ Jim j’ai envie de shooter un look dans un endroit bien underground ou graphiquement flippant “
Jim “ à Noisy le grand y’a une cité ou a été tourné une scène d’Hunger Games et franchement ça tue “ * sort son téléphone “ Regarde “
Juliette “ Wow c’est monstrueux, mais ça a l’air d’être bien gangsta comme cité “
Jim “ Ah bah ouais c’est une des cité les plus gang d’ile de France “
* Regard amusé dans lequel on peut lire “ on est pas des pd “
Juliette “ Okay on y va lundi prochain … mais euh tôt, genre 7h du mat parce que sinon on va se faire racketter !! “

– Le Palacio .

L’énergie de cette cité est complètement dingue, le nombre de coins et recoins fascinants par leur architecture sont beaucoup trop nombreux pour qu’on ai eu le temps de tout shooter dans la même matinée, surtout au vu de ma tenue qui laissait apparaitre 85 % de mes formes ( histoire de changer . Quoi ? J’aime être toute nue, et de temps en temps, ça me fait du bien ces moments à poil dans ce monde de brutes ) il fallait qu’on ait tout plié dans la matinée .
On a donc ciblé trois spots qui, à notre goût étaient ceux qui envoyaient le plus visuellement, le quatrième, on l’a trouvé au hasard en rejoignant la voiture sur le chemin du retour . On voulait une ambiance dark qui fasse penser à une sorte de dimension parallèle subversive . Même si on avait essayé on n’aurait pas pu imaginer plus imposant et monumental que cet endroit . L’espace Abraxas, connu sous le nom du “ Palacio “ a été designé par Ricardo Bofill, son coup de crayon me fait penser légèrement à celui de Gaudi sur les plans de la Sagrada Familia ( en parlant de ça, après un siècle et demi de construction ils ont enfin annoncé une date de fin, la cathédrale la plus gigantesque et noble d’Europe sera fin prête en 2026, voilà, je trouvais que ça valait le coup de le préciser .)
Alors je ne sais pas si Stanley Kubrick et Ricardo Bofill ont fumés des splifs ensemble à l’âge de 16 ans et si c’est pas le cas c’est qu’ils ont surement du être frères dans une vie antérieure, quoi qu’il en soit le résultat est prodigieux . Quand on y pense, si un cerveau humain est à l’origine de bâtiments si esthétiquement phénoménaux, les hommes n’ont certainement pas eu besoin d’aide divine pour construire les pyramides d’Égypte .

– Qu’est ce qu’être “ une guerrière au 21ème siècle “ ?

Être une guerrière au 21ème siècle c’est pas tous les jours facile et … Ah on me dit à l’oreillette que ça ne l’a jamais vraiment été pour les femmes en fait …
“ Oh mais je te vois venir avec ton discours de féministe poilue en colère “ . Alors de un, je me suis faite épiler au laser y’a un an et de deux, je suis pas énervée mais réaliste . Pour reprendre une vidéo géniale de “ Et tout le monde s’en fout – Les femmes “, même si les femmes ont souvent régné sur diverses contrées depuis la nuit des temps, notre “ indépendance sociale et mentale “ ne date pas d’il y a si longtemps que ça et là je cite :

– Avant 1907, le salaire des femmes ( pour les 0,000001 %  qui avaient le droit de travailler bien sûr ) était directement reversé à leurs maris .
– Avant 1924, on n’avait pas le droit de passer notre bac ( alors ça j’arrive pas vraiment à savoir si c’était une bénédiction ou une loi pas belle, pas gentille, méchante la loi ) .
– Avant 1938, pas de papiers d’identité .
– Avant 1944, “ Tiens chérie tu vas voter pour qui aux prochaines élections présidentielles ? “ “ Bah moi j’aime beau … “ “ Ah mais non suis je bête, t’es une femme, tu peux pas voter LOL “ .
– Avant 1965, nous n’étions pas autorisées à ouvrir un compte en banque, donc pas d’indépendance financière donc pas d’indépendance tout court .

Vous l’aurez compris, toutes ces revendications de liberté sont toutes récentes, alors forcément, il y des femmes qui ont toujours du mal à réaliser qu’aujourd’hui, elles peuvent être carriéristes, gagner plus d’argent qu’un homme, exercer dans le milieu de la politique et même se marier entre elles si le coeur leur en dit . Les temps ont changé, certaines mentalités resteront toujours aussi calfeutrées ( mais ça veut pas dire boucher des trous ça ? Bah si justement … mhhhh ) mais heureusement certaines donzelles ont pris leur courage à deux mains et se sont lancées à la poursuite de leurs rêves .
Être une guerrière, par les temps qui courent, signifie plusieurs choses :

– Professionnellement : Savoir quelle est notre vocation, étudier, apprendre, s’élever par le savoir, se donner les moyens pour arriver à atteindre nos objectifs sans se laisser abattre par qui que ce soit et quoi que ce soit, peu importe le métier choisi et la difficulté que cela peut représenter pour soi même et/ou ses proches . Repousser ses/les limites du possible, de l’accessible et considérer les portes qui se ferment et les “ non “ comme des réponses non acceptables . Être entreprenante, savoir transformer sa peur en courage et ses appréhensions en action . Avoir la niaque d’une lionne, être avisée comme un serpent et savoir se camoufler comme un caméléon .

– Amoureusement : Être capable de rester célibataire le temps nécessaire soi par choix ( parce que l’on a besoin de faire un point sur sa vie, d’entamer un travail sur soi même qui implique d’être seule ou tout simplement par manque de temps ) soit par dépit ( je ne trouve personne qui me corresponde vraiment ) . Certaines d’entre nous sont dépendantes des hommes, peu importe la manière dont ils les traitent et considèrent, pourvu qu’elles aient une présence dans leur vie ( je rappelle que la S.P.A organise souvent des journées portes ouvertes dans leurs chenils pour celles qui sont vraiment en manque d’affection ), girl dans ce cas là adopte un chien, pas un énième ksos !! On ne peut pas les blâmer, plus haut j’ai fait référence à ce tuteur qui était sensé représenter un mari pour sa femme, mari sans lequel elle ne pouvait rien faire et n’avait accès à rien d’autre que sa cuisine. Ce schéma de vie est encore bien présent pour quelques unes . Pour celles qui sont en couple, c’est imposer ses principes et valeurs tout en respectant l’autre, lui laisser l’intimité et l’espace nécessaire à son développement et à la construction du couple en question, mais surtout ne pas attendre tout de lui/elle sous prétexte que c’est son “ rôle “ . L’égalité des sexes c’est dans les deux sens . Savoir prendre les choses en main, lui mettre un coup de pression quand il/elle déconne et le/la soutenir dans toutes les épreuves dures et moins dures du quotidien . Refuser d’être sa mère ou sa psy mais être sa meilleure amie et son ange gardien .

– Personnellement : Parfois la vie nous envoie des signes que l’on refuse de voir parce que prendre conscience de ce qui ne va pas, c’est souvent commencer un long travail pénible et introspectif qui contraindrait à effectuer des changements et risquer des “ au revoir “ . Et pourtant, je crois bien que c’est le but ultime d’une vie : l’évolution . Mais sans remise en question, pas de progression ( on nous a pourtant prévenu, pas de bras pas de chocolat ) . Être une guerrière dans sa vie de tous les jours, c’est parfois aller chercher des choses au fond de nous, des choses qui font mal mais que l’on doit régler si l’on veut pouvoir être heureuse et émotionnellement stable . De là découle un principe vital : apprendre à s’aimer, à vivre avec soi même, apprécier le temps passé seule et savoir comment prendre soin de sa personne . C’est aussi se porter garant de ses actes, faits et gestes, assumer ses responsabilités, s’assumer financièrement, assumer le fait d’être complètement différente du reste des gens ou complètement pareille . Ne pas avoir honte de son passé, vivre avec le présent et être confiante en son futur, ne pas s’empêcher de ressentir de la peine, de la haine, de la jalousie mais ne pas se définir par ces émotions humaines que TOUT LE MONDE RESSENT . Se regarder dans le miroir et être à même de se dire “ Toi & Moi on va faire de grandes choses ensemble, go girl, je te kiffe “ .

Il y aurait tellement à dire sur ces guerrières du 21ème siècle, mesdemoiselles, mesdames, vous qui sentez bon ( ou pas ) qui avez les cheveux longs ( ou pas ) et qui êtes des forces de la nature ( ou pas ), sachez que votre destin est entre vos mains et que le sol que vous devez fouler avec envie et passion, juste sous vos pieds, faites taire vos doutes et vos peurs, le monde est à nous, il n’y a plus qu’à .

Juliettement Vôtre,

Duchesca .

 

Look :

  • Collier : Shirley Dom
  • Chaine de corps : Wish
  • Robe : Gerlia Koën
  • Brassière : New Yorker
  • Culotte : Undiz
  • Collants : Wish
  • Gants : Marché Saint Pierre
  • Cuissardes : No Name

_DSC8708

_DSC8807

_DSC8670

_DSC8721

_DSC8757

_DSC8835

_DSC8921

_DSC8786

_DSC9182

_DSC9014

_DSC8849

_DSC8800

_DSC9146

_DSC9022

16444134_10154854321402976_1226441003_o

_DSC8856

16466306_10154854321177976_204833276_o

_DSC9180

_DSC9082

16523871_10154860095062976_398813470_o

_DSC9163

_DSC9008

 

_DSC8904

_DSC9222

_DSC8970

_DSC8878

_DSC9164

_DSC9138